Logo du Lycée

Témoignages

Sarah – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre Ecole centrale de Nantes

sarah

J'ai réalisé mon année d'ATS au lycée Arago après un BTS Bâtiment que j'ai obtenu dans ce même lycée. J'avais tenté quelques années plus tôt, une CPGE MPSI que j'ai abandonnée après 1 an par faute de motivation.
La prépa ATS m'a permis d'améliorer rapidement et considérablement mon niveau scolaire, ce qui n'est pas négligeable si l'on souhaite intégrer une école d'ingénieurs. Je suis maintenant à l'Ecole Centrale de Nantes où un grand nombre de possibilités s'offrent à moi. Je suis personnellement séduite par le double diplôme avec une université partenaire à l'étranger. Au début, Je voulais intégrer une école d'ingénieurs tout de suite après mon BTS, mais je suis soulagée d'avoir fait ATS. Tout d'abord parce que j'ai une meilleure école que celle que j'aurais pu avoir à la fin de mon BTS mais aussi parce que les cours sont vraiment utiles : notions plus complexes, techniques de travail, etc...
Certes il y aura quelques obstacles à surmonter mais il ne faut abandonner, l'année est courte et les profs sont là pour nous soutenir.
Mon petit conseil : être attentif en cours, bien dormir, travailler régulièrement et surtout ne pas hésiter à demander de l'aide.

Arnaud – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'I.N.S.A de Strasbourg

arnaud

N’ayant pas réussi à intégrer une école d’ingénieurs qui me plaisait après mon DUT Génie Civil, je me suis tourné vers la CPGE ATS de Reims avec la ferme intention de me mettre au travail. Au final, je dirais que le plus compliqué à gérer fut la quantité d’informations à retenir dans chaque matière, et non pas la difficulté des enseignements. Comme mes camarades, j’ai eu un peu de mal à trouver le rythme au début. Je passais beaucoup de temps à travailler mais pas de la bonne manière. Je pense qu’il faut se fixer un objectif pour se motiver au quotidien. De plus, les professeurs sont toujours à l’écoute, toujours disponibles et toujours motivés : les profs sont géniaux (je ne suis pas payé pour dire ça). Faites leur confiance !
Il ne faut pas négliger les activités extra-scolaires. Parfois, il vaut mieux aller courir 30 minutes plutôt que de passer la demi-heure à faire semblant de travailler pour se donner bonne conscience. (Faut pas se mentir, on le fait tous !). C’est l’occasion de se rapprocher des autres élèves et de se vider la tête. Ca permet aussi se préparer pour battre M.Enjolras au 10km de Reims !
Dernière chose, il ne faut jamais se décourager. TOUT LE MONDE a des petites baisses de moral, des moments où on se dit « Franchement ça me saoule, qu’est-ce que je fais là ..? » mais clairement, il faut persévérer et ne JAMAIS abandonner. Gardez votre objectif en tête !!! Boulot, boulot, boulot...
J’ai finalement choisi d’intégrer l’INSA de Strasbourg en Génie Climatique et Energétique, école qui m’avait refusé après le DUT.
Keep Calm and Carry On – Bon courage !

Maxence – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'I.T.I.I de Bretagne

maxence

Après mon DUT GMP obtenu à Reims, j’ai souhaité faire une prépa ATS pour renforcer mes connaissances dans les matières scientifiques mais aussi en anglais (très important pour devenir Ingénieur) et en français afin d’intégrer une école d’ingénieur plus sereinement.
A la rentrée je me suis rendu compte que j’avais des camarades de classes qui venaient de BTS, DUT, de spécialités diverses, et venant de toute la France, ce qui est plutôt sympa. Cela permet la complémentarité dans les matières, car dans la difficulté un réel esprit d’équipe et une bonne ambiance se créent. Les premières semaines sont difficiles car il faut prendre le rythme intense de la prépa. Durant l’année j’ai eu des baisses morales ; je doutais de mes capacités de réussite pour intégrer une école d’ingénieur, mais les profs sont là, les copains aussi pour nous soutenir et on repart remotivé pour atteindre son objectif.
Les profs sont à notre écoute et ils sont investis à 200 % pour nous donner la meilleure formation et nous pousser vers le haut. Ils sont aussi impliqués dans l’ambiance du groupe : on a organisé une sortie futsal où ils sont venus avec nous (c’est le moment où peut se venger de tout le mal qu'ils nous font, avec un petit coup d’épaule durant le jeu ;) ) , on a aussi participé au 10km de Reims avec M.Enjolras et M.Motte .
Au final l’année passe très vite, il y a plein de possibilités de poursuite d’études et les écoles d’ingénieurs raffolent des ATS car c’est un plus, on est préparé.
En ce qui me concerne je suis pris à l’I.T.I.I BRETAGNE (ECAM de Rennes) en spé Génie Industriel, en alternance chez FAURECIA. Donc j’ai atteint mon objectif grâce à l’ATS.
Franchement n’hésitez pas à aller en prépa ATS vous ne le regretterez pas. Je vous souhaite bon courage, soyez déterminés et c’est dans la poche.

Thomas – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre E.N.S.E.A

thomas

Provenant d’un DUT Informatique je me suis dirigé ensuite vers la Fac en 3ème année de Licence Informatique. La formation ne correspondait pas à mes attentes, j’ai abandonné et j’ai souhaité me réorienter.
Malgré l’arrêt d’un an de mes études j’ai été accepté en A.T.S. Ce qui compte dans cette formation c’est votre motivation et votre détermination pour atteindre votre objectif.
Il faut prendre conscience que vous allez être en prépa. Ce qui signifie beaucoup de travail et forcément des difficultés auxquelles il faudra faire face. Mais on a la chance d’être entouré d’une excellente équipe d’enseignants qui sont très pédagogues et à notre écoute. Il y aussi une excellente relation élève-professeur. Tout le monde est soudé et s’entraide pour venir à bout des problèmes que l’on rencontre et se pousse vers la réussite.
Jamais je n’aurai cru faire une classe préparatoire avant l’ATS (trop de travail, formation très rythmée …). Pourtant j’y suis allé motivé et déterminé et aujourd’hui j’ai atteint mon objectif : intégrer à l’École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications (ENSEA), sans l’A.T.S cela aurait été impossible.
L’A.T.S est une chance, saisissez là.

Charlène – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'E.N.I de Metz

charlene

Durant ma deuxième année de DUT GMP en alternance , un enseignant m'a parlé de la prépa ATS .
J'ai tout de suite compris que c'était une opportunité pour moi sachant que je ne savais pas comment m'orienter après le DUT. L'année de prepa ATS a été pour moi très bénéfique , en effet j'ai relevé mon niveau dans certaines matières et notamment les maths mais par dessus tout j'ai appris à travailler ! Le début fut très dur car sortant d'un cycle en alternance, le retour au continu marquait un changement radical : plus de salaire, un travail plus conséquent que mes années précédentes bref j'ai beaucoup douté. Cependant mes appréhensions ont très vite disparu grâce à la présence de nos enseignants et leurs soutiens permanents.
Si j'avais des conseils ce serait de ne négliger aucune matière car cela peut faire la différence sur votre CV mais également d'écouter vos enseignants car ils seront toujours la pour vous et cela est plus que rare dans les études supérieures !

Jérôme – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'E.S.I de Reims

charlene

Je m'appelle Jérôme, j'ai fait un BTS Fluides, Energies, Environnement. J'ai intégré la prépa ATS car j'avais le sentiment de ne pas avoir été au bout de mes capacités lors de mon BTS. Cette année m'a donc permis de me mettre à niveau pour intégrer une école d'ingénieur.
Concernant la difficulté de cette année, le plus dur est, selon moi, le volume horaire. Une assiduité et une rigueur sont les bases pour réussir cette année.
Pour parler de mes écoles, je n'en avais pas en tête avant mon arriver en ATS, je souhaitais juste intégrer une filière énergétique. J'ai obtenu ESIReims, UTBM et liste d'attente pour INSA Strasbourg ainsi que quelques écoles sur concours m'intéressaient moins.
Cette année ne doit pas vous faire peur, elle va vous ouvrir des portes.

Askia – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'E.C.A.M Lyon

askia

Après l’obtention de mon DUT Génie Civil je ne savais pas trop où m’orienter. J’ai postulé pour la classe préparatoire ATS du lycée François Arago de Reims car celle-ci me permettait de me reconvertir en m’offrant plusieurs moyens d’intégrer une école d’ingénieur dans une filière différente du Génie Civil (par la voie du concours mais aussi par celle du dossier).
Cette année a certes été difficile au niveau du rythme de travail à maintenir, on reçoit une sacrée secousse lors des premières semaines, cependant elle a été plus que bénéfique, elle m’a permis rehausser mon niveau scientifique ce qui est indispensable pour une poursuite de formation en tant qu’ingénieur mais aussi de pouvoir mieux m’organiser dans mon travail. Cela est dû à l’intensité du programme mais aussi aux professeurs qui ont fait preuve d’une grande pédagogie en s’adaptant aux problèmes de chacun, on rencontre rarement des professeurs aussi investis. De plus l’ambiance de classe a été relativement agréable ce qui m’a permis de tenir le coup sur le plan moral tout au long de l’année.
Durant cette année je me suis beaucoup intéressé aux filières des énergies et j’ai donc passé plusieurs concours notamment celui d’ingé2000 et celui l’ITII de Lyon ce qui m’a permis d’intégrer L’Ecole Catholique des Arts et Métiers (ECAM) à Lyon en Energie Exploitation et Maintenance en alternance avec Clauger. J’ai donc pu atteindre mon objectif : intégrer une école d’ingénieur dans le domaine des énergies.
N’ayez pas peur de vous lancez en pensant que l’année sera insurmontable si vous souhaitez poursuivre vos études une année en prépa ATS ne peux que vous être bénéfique.

Raphaël – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre Centrale Lyon (alternance)

raphael

Après mon BTS Systèmes Electroniques obtenu à Grenoble je comptais m’arrêter à ce stade à cause de mon âge (j’étais le doyen de cette prépa 2015 !!!) étant donné que j’ai repris les études tardivement. J’ai alors postulé en ATS sans trop de motivation car je commençais à en avoir un peu marre des études.
C’est M. Rénier (enseignant en mathématiques) qui par un appel m’a déterminé à suivre cette prépa ATS à Reims et je ne regrette pas le moins du monde cette décision car en plus d’avoir obtenu bien plus que les objectifs que je m’étais fixés en allant en prépa (j’ai obtenu Centrale Lyon en alternance avec ERDF), j’y ai rencontré des profs formidables qui sont réellement passionnés par l’enseignement. On a à faire à de vrais pédagogues dotés d’une réelle empathie envers les élèves, toujours là pour nous soutenir et qui comprennent très bien que l’on a tous des ambitions différentes. De plus leur dynamisme rend la prépa beaucoup plus sympathique et tout est organisé pour rendre le travail beaucoup plus agréable. Ayant eu beaucoup de retour d’amis en prépas ATS ailleurs en France je pense pouvoir affirmer que l’ATS de Reims est certainement l’une des meilleures dans sa structure, de plus les résultats sont en progrès constants, on y met les moyens pour les élèves et ça se sent !
La prépa apporte énormément de choses, elle permet d’acquérir énormément de connaissances, elle est donc indispensable pour changer de spécialité ou pour étendre vos domaines de compétences. Elle représente aussi un atout majeur sur le CV pour tous ceux qui désirent partir en alternance. Le plus rassurant c’est que la prépa ne nous limite pas au concours ATS pour ceux, comme moi, qui détestent tout miser sur un seul examen puisqu’elle permet d’avoir d’excellentes écoles sur dossier en ayant un avantage certain sur tous les BTS-DUT s’il y en a.
Les personnes avec des caractères et des parcours très divers que j’ai rencontré en prépa m’ont fait oublier facilement la déprime que j’avais d’avoir quitté mes montagnes ! Une vraie solidarité règne au sein de cette prépa et quelle que soit l’issue du combat on en sort toujours grandi d’un point de vue scolaire, professionnel et devant tout, personnel !

Pape – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre Polytech Lyon

pape

C'est en parlant avec un ami qui est actuellement ingénieur mécatronique chez Renault de l’orientation pour devenir ingénieur que j'ai connu l'ATS. A l'époque je voulais intégrer directement une école d'ingénieur après mon DUT. Pendant ma deuxième année de DUT GEII, j'ai commencé à entreprendre des démarches et à me renseigner sur internet. C’est ainsi par le biais des documentaires et des témoignages lus sur internet que j'ai compris réellement l’intérêt de l'ATS.
Cela a été très difficile de m’adapter en début d’année car je suis arrivé en retard en France et j’y ai découvert un nouveau système différent de celui que j'avais connu au Sénégal, et surtout car j’ai interrompu mes études durant l’année 2013/2014. Heureusement, je me suis adapté au système après quelques temps.
En ATS, il y a une bonne ambiance parmi les élèves et un programme qui m’a plu car : on reprenait un certain nombre de résultats vus au lycée avec leur démonstration. On a bien sûr approfondi tout ça en abordant des notions intéressantes. Cette année la chose qui m'a agréablement marqué et surpris était l'attitude, la sympathie et la disponibilité des professeurs envers nous. Je m'attendais à ce qu'on se "fasse casser" à longueur du temps, au contraire, rapidement, les professeurs nous ont donné une méthode de travail afin de l'optimiser, ce que je n’avais jamais eu dans ma scolarité. Grace à ça je suis devenu plus efficace, plus organisé et aussi plus autonome dans mon travail. On a vraiment été encadrés cette année ce qui n'était pas le cas d’autres classes prépa ATS d'après ce que j'ai pu entendre.
Grâce au concours j'ai intégré l’une des écoles qui m'intéressaient qui est Polytech Lyon en Systèmes Industriels et Robotique. Je pense que j’aurais pu, avec mes capacités, obtenir d’autres écoles plus réputées mais c’est l’anglais que m’a fait chuter.
Ce que je conseille pour réussir son année en prépa ATS est d’avoir un raisonnement rapide, d’être ponctuel et présent aux cours, d’apprendre son cours et de faire les exercices à chaud c’est-à-dire au jour le jour et surtout de ne pas négliger l’anglais.

Victor – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'E.N.I de Metz

Victor

La poursuite de mes études après mon BTS Bâtiment étant une chose qui me tenait à cœur, mais je savais pertinemment que j'avais quelques lacunes dans les matières scientifiques. Souhaitant intégrer une école d'ingénieur je n'ai pas hésité une seule seconde et je me suis inscrit en A.T.S. Pour tout vous dire les premiers mois d'adaptation furent compliqués mais une fois la cadence prise, on s'y fait (on est quand même en classe préparatoire ne l'oublions pas!). L’atmosphère de travail fût très bonne tout au long de l'année et c'est vraiment un plus comparé à d'autres classes préparatoires.
Le moment de l'année qui fût le plus compliqué est le retour des vacances de Noël, on se demande si au final le jeu en vaut réellement la chandelle. Faites confiance aux professeurs, ils sont là pour vous et ça aussi c'est un plus !
Ensuite, vous avez la période des inscriptions sur dossier, les concours et cette période est vraiment très pénible parce qu'il faut donner de la tête partout...

Si je devais résumer mon année je dirais qu'elle n'était pas si «monstrueuse» que ça, d'accord le niveau est incomparable à ce que j'avais fait auparavant, mais largement jouable si le rythme et l'envie de réussir sont présents !
De plus, l'équipe pédagogique est toujours à l'écoute des questions et des problèmes de chacun est c'est vraiment une chance.
Je pense en tout sincérité que l'A.T.S est une chance unique à saisir si vous souhaitez poursuivre vos études en école d'ingénieur après un B.T.S ou un D.U.T et que vous êtes motivé ! Vraiment !
Pour conclure j'étais admissible à 4 écoles sur 8 au concours mais je ne suis pas allé aux oraux car j'ai choisi l École Nationale d'Ingénieurs de Metz (sur dossier).

Vijayan – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'ESIX Normandie

Igor

Je viens d’une filière très technique : un BTS TPIL qui est l’équivalent du DUT Mesures Physiques obtenu après un bac STL Physique. J’ai postulé en ATS afin de compléter mon profil technique pour qu’il soit plus théorique.
Cette année en prépa est assez dure : courte mais intense. Cependant la persévérance paye toujours. A côté de l’ATS, je faisais beaucoup de sport avec un régime assez compliqué à tenir en parallèle des cours. Cependant, je suis passé et j’ai réussi à avoir une école qui proposait la formation que je voulais.
Grâce au concours ATS, j’ai intégré l’ESIX en Mécatronique et Systèmes Nomades. L’école propose réellement une bonne formation alliant mécanique, électronique et informatique qui forment la mécatronique. Cette formation a vraiment bien cerné les besoins de cette filière d’avenir ouverte à tous les domaines industriels et orientée vers la recherche en bureau d’étude.
Je vous souhaite de réussir également et d'intégrer une école qui vous plaira.
Et n’oubliez pas : seul le travail paye !

Daniel – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'ESIGETEL Normandie

Igor

Après un DUT GE2I à Valenciennes, j’ai opté pour une prépa ATS pour parfaire mes connaissances et mes compétences et ainsi être mieux préparé aux concours d’écoles d’ingénieurs. Mon choix s’est porté sur le Lycée Arago de Reims.
Une année très enrichissante sur le plan personnel où mes principaux atouts réunissaient rigueur, organisation, assiduité, méthodologie, témérité, travail en équipe et solidarité. L’envie permanente de progresser et de réussir a forgé progressivement ma confiance en moi.
Sur le plan professionnel, je me suis perfectionné dans les matières scientifiques et littéraires grâce à des enseignements de qualité, des professionnels toujours attentifs et à l’écoute de chacun.
Force est de constater que l’ATS a été un tremplin et une aide importante dans mon orientation professionnelle.
Aujourd’hui, j’ai intégré l’ESIGETEL, école supérieure d’ingénieurs en informatique et génie des télécommunications de Villejuif (94). J’éprouve une grande fierté et une grande reconnaissance envers ceux qui m’ont fait confiance et m’ont soutenu tout au long de mon parcours.
Je terminerai par cet adage « vouloir, c’est pouvoir ».
Je ne peux que vous encourager à persévérer et réussir. Bon courage à tous.

Camille – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'ENSIL

Igor

J'ai fait un DUT Informatique et presque un semetre de licence Informatique que j'ai arrêté en janvier suivi d'un CDD. Malgré mes pauvres résultats en matières générales le lycée Arago m'a offert une deuxième chance. Depuis le lycée, je me disais "Jamais de classe préparatoire ça ne sert à rien du tout !". Pourtant, je me suis inscrit sur un coup de tête pendant que je travaillais, sans grands espoirs.
J'ai reçu une réponse positive après une négative dans un autre lycée et ça m'a motivé comme jamais. Je n'avais pas fait de physique depuis 4 ans et quand j'avais la moyenne en maths c'était jours de fête avant. Pourtant avec des professeurs autant à l'écoute et pédagogues je suis monté progressivement et j'ai repris goût aux matières scientifiques.
J'ai quatre conseils à donner. Il faut sortir de cours en ayant compris un maximum, c'est à dire 98%. Garder une activité musicale/sportive car se vider la tête c'est important. Ne pas hésiter à solliciter les professeurs car ils sont là pour vous. Pour finir, la chute de motivation qui peut survenir vers l'hiver est tout à fait normale.
Je visais l'ENSEA sur le concours au début où j'ai été admis mais j'ai choisi l'ENSIL sur dossier. J'ai été accueilli à bras ouverts.
L'A.T.S. changera votre vie, rien que ça, foncez !

Stéphane – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'ESIGETEL Normandie

Igor

Vous ne vous en rendez pas encore compte, mais vous allez passer une année exceptionnelle. Je considère la classe préparatoire comme une chance inespérée d'accéder des écoles d'ingénieurs que nous ne pouvions pas ou n'imaginions même pas intégrer précédemment. Cette année permet de repartir sur des bases saines dans tout les matières, ce qui est essentiel pour intégrer une école d'ingénieurs sereinement. À titre d'exemple j'avais terminé mon DUT avec 6 de moyenne. J'ai terminé mon année de prépa avec 11,50 ! Tout n'est pas perdu.
Certes l'année de classe préparatoire ATS n'est pas de tout repos. Elle nécessite un investissement personnel assez important et surtout de la régularité dans le travail, et ce jusqu'à la fin de l'année (car c'est dans les dernières semaines que tout se joue). L'équipe pédagogique est là pour nous écouter et nous aider en cas de besoin (et les amis aussi bien entendu). Nous ne sommes jamais seuls.
J'ai intégré l'ESTP Paris en section Génie Mécanique et Électrique. Les cours sont beaucoup abordables pour moi que pour les personnes qui viennent directement de DUT ou de BTS.
Encore merci à toute l'équipe pédagogique pour leur travail, et leur soutien.
PS : Ne surtout pas négliger l'alimentation. Surtout pendant la période de révision précédant les concours. Rentrez même chez vos parents si vous le pouvez. Je parle en connaissance de cause. Bon courage aux futurs ATS.

Vincent – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre Master Conception et calcul mécanique (alternance)

Igor

J’ai choisi de faire une année d’ATS au lycée Arago après mon BTS CPI (Conception de Produits Industriels) pour pouvoir intégrer une école d’ingénieur dans les meilleures conditions possibles. Cependant les 4 premiers mois ont été très difficiles et mon erreur est d'être arrivé trop en confiance suite à mes très bons résultats de BTS et malheureusement j’ai très vite été submergé.
Les vacances de Noël m'ont permis de faire le point et de me relancer. Mais lors de mes choix d’écoles j’ai fait une deuxième erreur : celle d’avoir été trop sélectif dans les écoles sur dossier et ayant raté le concours je me suis retrouvé sans école mais j’avais quand même fait mes dossiers de licence au cas où, j’ai donc été retenu en licence 3 génie mécanique à Grenoble. Il faut avouer qu’au début le fait qu’il ne s’agisse pas d’une école d’ingénieur m’a mis un coup au moral. Mais par la suite j’ai été accepté en master conception et calcul mécanique assistés par ordinateur en alternance à Valenciennes et cela correspond parfaitement à ce que je recherche, contrairement à une école d’ingénieur qui serait beaucoup plus généraliste.
Pour moi l’ATS malgré le fait de ne pas avoir intégré d’école d'ingénieur m’a permis d’évoluer surtout dans les domaines scientifiques et aussi de voir mes limites. J’ai eu la chance d’avoir une équipe de profs excellents dans leur domaine et surtout à notre écoute.
Mes conseils pour bien réussir son ATS est de se mettre au boulot dès le début car l’enchaînement semble ensuite moins difficile et de faire le maximum de demandes pour les écoles pour éviter de se faire piéger.

Igor – ATS 2014/2015 – Lycée Arago

Intègre l'U.T.C

Après avoir obtenu un DUT Génie Thermique et Énergie je souhaitais poursuivre en école d'ingénieurs en alternance car on nous disait en DUT que l’on n'avait pas le niveau pour une intégrer une école d'ingénieurs en formation initiale. Ayant déjà éprouvé des difficultés pour trouver un stage j'ai assuré mes arrières en m’inscrivant en classe ATS. Je ne regrette en rien mon choix : si je tentais la prépa c'était justement pour ne pas avoir à chercher d'entreprise et pour me remettre à niveau pour les écoles d’ingénieurs. Mon but était d'avoir une bonne, voire très bonne école soit sur concours soit sur dossier. A travers de nombreux forums et des rencontres avec des anciens élèves je me suis fixé un objectif : les Mines de Douai via le concours ATS. Avec cette idée en tête j'ai travaillé tout au long de l'année. On m'a également fait connaître le groupe UT (UTC, UTT, UTBM) et c'est devenu mon objectif sur dossier. Finalement j'ai eu les Mines de Douai sur concours et l’UTC sur dossier. J’ai choisi de me spécialiser tout de suite dans le domaine de mon choix, j’ai donc choisi l’UTC.
La motivation est primordiale lorsque vous préparez un concours. Dès les premiers cours on revoit des notions et pour certains on pose des bases dans certains matières. Je pense qu'il faut essayer de prendre le rythme dès le départ pour pouvoir se surpasser par la suite. Au début de l'année lorsque toutes les colles s'abattent sur vous il faut serrer les dents et continuer. Heureusement dès le début de l'année les professeurs vont vous donner LA méthode pour faire face à une quantité importante d'informations à apprendre, mais ça va aller ne vous inquiétez pas. Si vous voulez vous donner une chance d’entrer dans une école d’ingénieurs de renommée nationale il ne faut surtout pas hésiter à vous engager pour cette année en prépa ATS.
L'ambiance de travail est studieuse, mais on trouve les occasions pour plaisanter et s’amuser. Le logement au CROUS malgré sa taille donne la place pour travailler en solo, mais également en groupe, tout dépend de vos méthodes de travail.