Logo du Lycée

Témoignages

Alexis – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre Arts et Métiers Sciences et Technologie

Guilhem19

À l'issue de mon DUT Mesures-Physiques je voulais intégrer une école d'ingénieurs mais n'ayant pas le niveau pour accéder à celles qui m'interressaient et ayant conscience du niveau requis j'ai décidé d'intégrer la classe préparatoire ATS Reims. À mon arrivée j'ai été agréablement surpris par la bonne ambiance, loin de clichés des classes préparatoires ! J'appréhendais le changement de système DUT/CPGE qui était l'une des raisons pour laquelle je n'étais pas allé en classe préparatoire apres le BAC Scientifique. Mais au final ce système n'a rien d'horrible et je m'y suis parfaitement acclimaté. Les cours sont intéressants, clairs, concis et bien expliqués et seront répétés autant de fois que les élèves en auront besoin ! La bienveillance et l'investissement de l'équipe pédagogique ont naturellement booster ma motivation et mon envie de réussir. Nous sommes entraînés par le rythme au point de parfois ne plus voir le temps qui passe, tout se passe très vite. Évidemment il ne faut pas uniquement compter sur ce fait, il faut travailler régulièrement et par force de persévérance les résultats arriveront. Donnez vous les moyens de vos ambitions ! Soyez prêts et reposés dès le début, trouvez un rythme et courrez le marathon ! Je n'oublierai jamais mes amis de prépa, former un groupe est primordial, non seulement pour le travail, mais aussi pour surmonter les baisses de régimes. Si j'étais toi, je n'hésiterai pas une seule seconde à aller en ATS, tout le monde y trouve son compte ! Ça ne peut qu'être bénéfique !

Alexis – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre ENIM de Metz

Alexis19

Après une première année en prépa MPSI, je me suis dirigé vers un DUT Génie Mécanique et Productique. A la fin de mon DUT, mon objectif était d'intégrer directement une école d'ingénieurs après l'optention du diplôme. Cet objectif était pour moi impératif parce que je me disais que je ne voulais pas "perdre" une année de plus. Et puis, après être passé sur le stand de la prépa ATS au forum avenir étudiant, j'ai changé d'avis. Je me suis finalement dit que si je m'impliquais à fond dans la prépa ATS, cette année supplémentaire pouvait devenir une année renforçante et bénéfique. Ce qui se présentait à moi était alors l'opportunité d'intégrer une meilleure école d'ingénieurs l'année suivante. J'ai donc opté pour la prépa ATS alors que j'étais accepté dans une école et qu'une entreprise était prête à m'engager pour suivre une formation d'ingénieur en alternance. Au final, le fait d'avoir obtenu un DUT et d'avoir fait cette année de prépa ATS a fait de moi un étudiant complet avec un dossier solide, postulant aux écoles avec des compétences pratiques confirmées et des connaissances scientifiques consolidées. À présent, j'ai intégré sur dossier l'École Nationale d'Ingénieurs de Metz (ENIM en formation continue en Génie Mécanique). Alors oui, la prépa exige un travail soutenu et continu tout au long de l'année, mais le travail finit toujours par payer. C'est un investissement ! Au départ, il faut travailler dur pour espérer réussir mais à l'arrivée, on intégre une école d'ingénieurs ! De plus, la prépa ATS permet d'élargir le réseau d'écoles que vous pouvez intégrer. Les profs mettent à disposition tous les moyens pour votre réussite ! Ils sont très expérimentés et les cours sont bien très bien organisés, avec plusieurs supports (cours, poly, cours en ligne) afin que les étudiants apprennent selon leur propre mode de fonctionnement. Il y a même des heures de soutien qui sont mises en place en cas de besoin. L'ambiance de la promo était bonne parce qu'à l'inverse d'une prépa classique, il n'y a pas vraiment de compétition, étant donné que tous les étudiants n'ont pas le même objectif. Pour finir, l'année d'ATS n'a pas été simplement une prépa où j'ai travaillé pour intégrer une école d'ingénieurs, car j'ai beaucoup appris au niveau professionnel et personnel. Comme disait Confucius, "choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." !

Luca – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre INSA de Toulouse

Luca19

Après avoir obtenu mon Baccalauréat scientifique, j’ai entamé une classe préparatoire classique dans le but de devenir ingénieur. Tout ne s’est pas passé comme prévu puisqu’après quelques semaines seulement j’ai réalisé que les cours proposés, le rythme et le côté « compétition » ne me correspondaient pas. J’ai ainsi changé de formation pour un DUT Génie Mécanique et Productique dans lequel j’ai trouvé le côté pratique qui me manquait en prépa. Après deux années réussies, j’avais l’envie de continuer en école d’ingénieur. Conscient du niveau théorique des étudiants issus de classes préparatoires et du niveau requis en école, j’ai décidé de réaliser une année de prépa ATS dans le but de m’ouvrir les portes de grandes écoles. J’avais participé aux portes ouvertes et j’avais eu un très bon contact avec les professeurs. Comme prévu, le rythme était soutenu dès le début de l’année, mais les professeurs sont très présents. Le point très important est le fait qu’ils sont là pour que chaque étudiant exploite au maximum ses capacités et progresse, ils croient réellement en nous. Avec beaucoup de travail, j’ai obtenu les résultats escomptés. J’ai ainsi intégré l’INSA Toulouse (l’école que je visais à mon entrée en Prépa ATS). A la réunion d’information de rentrée, le proviseur du lycée nous avait expliqué que beaucoup d’étudiants classaient cette année d’étude comme l’une des meilleures de leur scolarité. Au bout de quelques jours, je m’étais dit « Cette année va être horrible. Comment est-ce possible de dire ça ? ». Et au final, entre la bienveillance des professeurs et les nouveaux amis (très importants dans les moments difficiles), je retiens cette année comme une année dure mais magnifique car j’ai atteint une capacité de travail que je ne pensais pas atteindre.

Matthieu – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre CNAM - Grand Est (alternance)

Matthieu19

Ayant obtenu un bac scientifique au rattrapage, mon niveau dans les matières scientifiques était très juste au cours de mes deux années de DUT génie civil. Mon souhait était d’entrer en école d’ingénieur, et en cas de refus, de faire une prépa ATS. J’ai participé aux concours d’écoles d’ingénieur de 3 écoles en alternance mais j'ai été refusé. L’année d’ATS est très dense et l’équipe de professeurs nous demande du sérieux tout au long de l’année mais ce n’est pas insurmontable. Il faut s’accrocher et suivre les cours au fur et à mesure. Contrairement à ce que l’on peut penser les colles ne sont pas là pour nous descendre car les notes ont un petit coefficient, mais elles nous forcent à nous entraîner sur les exercices pour se préparer aux DS et nous obligent à être toujours à jour sur les chapitres. Les professeurs sont très bien, sérieux, patients et ils ne lâchent pas l’affaire même quand le niveau est très faible. Ils ont une super pédagogie. Il faut se mettre en tête que nos camarades de classe ne sont pas nos concurrents, c’est une classe où les voies sont diversifiées, il est donc important de s’entraider. J’ai été accepté dans les trois écoles qui m'ont refusé l’an dernier, et j'intègre l’école d’ingénieur du CNAM à Reims avec de bonnes bases.

Pierre – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre ESIPE - Marne-la-Vallée (alternance)

Pierre19

Après mon DUT Génie civil, je me suis orienté vers une licence professionnelle en alternance dans le BTP. Seulement, après cette année de licence je me suis très vite rendu compte que je serai bloqué professionnellement pour atteindre certains postes à responsabilités. J’avais de l’ambition pour ma carrière professionnelle dans la construction mais pour atteindre les postes que je visais il me fallait un diplôme d’ingénieur... J’ai appris grâce à des connaissances, l’existence d’une classe prépa ATS à Reims. La maturité que j’ai gagnée durant ces années d’études m’a déterminé à intégrer cette classe prépa, non sans mal, mais j’ai réussi à gagner ma place. C’est avec cette motivation que j’ai commencé les cours en prépa est là...Crac ! Oui, la prépa ATS n’a rien à voir avec les cours que j’ai pu suivre (j’ai intégré l’ATS avec un 3 de moyenne en maths sur un bulletin de DUT). Les cours démarrent avec un rythme assez tranquille avant l’arrivée des premières colles et DS. J’ai dû trouver un rythme de travail pour me remettre à niveau. Les maths ont toujours été ma bête noire, mais j’y suis arrivé quand même. Grâce à des cours de qualité j’ai pu me hisser au-delà de ce que je pensais. Il faut travailler ! Jamais je n’aurais pensé atteindre un tel niveau (aussi humble soit-il) dans les matières scientifiques. J’ai pu suivre les meilleurs cours de toute ma scolarité en ATS. Certes le rythme est dur, entre les colles, les interros de cours, les DS et le travail à la maison mais le jeu en vaut la chandelle. Outre l’aspect éducatif, l’aspect organisationnel de l’ATS est juste parfait, tout est réglé comme du papier à musique, tout est pensé pour faciliter la tâche aux étudiants. Que ce soit le cloud intranet, les exos vidéo de physique, les corrigés et les polycopiés de cours permettent à l’étudiant d’avoir toutes les clefs en main pour réussir dans les meilleures conditions cette année de prépa, et c’est ce qu’il faut ! Les professeurs donnent réellement la possibilité à chacun de donner le meilleur de soi-même. En ATS, vous avez un réel suivi des élèves ce qui était une excellente chose pour moi qui en avais besoin. A la suite de cette année j’ai été admis dans quasiment toutes les écoles où j’avais postulé : CESFA BTP à Nanterre, HEI Lille, ENSAM de Châlons-en-Champagne, EEIGM de Nancy, Polytech etc… J’ai finalement choisi une formation par apprentissage à L’ESIPE de Marne-la-Vallée en alternance car je tenais à cœur de faire une formation par apprentissage dans le secteur du BTP et dans une région pas trop éloignée de Reims. Si je dois donner un conseil aux futurs étudiants d’ATS c’est d’être avant tout motivé et attentif lors des cours et de ne pas se laisser décourager. La motivation peut vous emmener très (très) loin...

Julien – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre ESTIA

Julien_2_19

Suite à un bac professionnel ELEEC et un BTS CRSA, j'ai choisi de faire une année d'ATS dans le but de continuer mes études. Le début a été difficile pour moi, d'une part pour le changement important de rythme de travail, et d'autre part parce que je devais prendre le train tous les jours (1h le matin et 1h le soir) pendant 2 mois. Suite à des résultats plutôt moyens dans certaines matières, je me suis découragé et ne me suis pas donné au maximum de mes capacités pour réussir. Malgré ça, grâce à une équipe de professeurs franchement au top, qui donnent une grande envie d'apprendre, je suis resté motivé et j’ai poursuivi l'année jusqu'au concours tant redouté. À côté de ça, l'ATS est aussi une expérience très enrichissante socialement. Les liens créés sont aussi d'une grande aide. L'ambiance de classe est très bonne et c'était un plaisir pour moi de venir tous les jours. Cette année n'aura été que bénéfique pour moi ! Si j'ai quelques conseils à donner : - Les cours sont très soutenus ! Soyez attentifs, vous aurez déjà gagné une grande partie du combat ! Attention, cela n'exclut pas le travail chez soi. - Si vous sentez une baisse de motivation, n'hésitez pas à en parler. Même si une baisse des résultats se fait sentir, n'abandonnez pas ! Avec de l'investissement jusqu'au bout, vous aurez une école ! - Ne vous comparez pas aux autres, cela ne fera que baisser votre motivation et empirer les choses. La compétition est inutile, tout le monde vient d'horizons différents, et généralement personne ne vise la même école. Pour conclure, les bons moments passés tous ensemble et les professeurs tout simplement géniaux, qui transmettent leur grand savoir avec une passion et une qualité énorme, ont fait de cette année, une année extraordinaire et inoubliable. Aujourd'hui, malgré des difficultés, j'ai réussi à intégrer l'école d'ingénieurs ESTIA, dans un cadre qui est merveilleux. Je ne peux que vous encourager à faire cette prépa, vous en ressortirez changés...

Maxime – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre ENSAM Châlons-en-Champagne (en alternance)

Maxime19

Titulaire d’un bac Scientifique option sciences de l’ingénieur je me suis dirigé vers un DUT Réseaux et Télécoms pensant être destiné à ce domaine. Après avoir obtenu mon DUT, je savais que je ne réaliserai pas ma carrière dans cette voie, j’ai décidé de faire une prépa ATS pour avoir la possibilité d’intégrer des écoles d’ingénieurs grâce à un double bagage aussi bien technique grâce au DUT, que théorique avec cette prépa. Tout naturellement les premiers jours sont assez souples, mais très vite le rythme s’accélère, les chapitres s’enchaînent, mais le jeu qui en vaut la peine. Je peux aisément dire qu’en matière de travail ce sera sûrement l’année la plus dure de votre vie, mais il faut souligner aussi une chose c’est que ce sera tout de même la meilleure année scolaire que vous vivrez. Les enseignants se mettent à votre place, essayent de vous faire comprendre encore et encore, ils vous pousseront à donner le meilleur de vous-même dans leurs matières respectives. Ils vous apprendront les petites techniques pour « gratter » des points, vous motiveront et répondront à chacune de vos attentes en vous accompagnant aussi dans les démarches pour vos écoles futures. On se dit aussi souvent que la vie sociale sera mise de côté mais c’est faux, vous vous rendrez vite compte que tout le monde est là pour s’entraider, vous venez d’horizons différent et vous souhaitez des écoles différentes, l’exact contraire de l’image qu’on a de la prépa. En ATS vous avez votre place, il ne vous reste plus qu’à vous demander si vous souhaitez votre réussite. En ce qui me concerne j’ai pu intégrer l’ENSAM pour préparer un diplôme d’ingénieur en mécanique, chose qui était impossible en sortant d’un DUT Réseaux et télécoms. Un conseil que je peux vous donner c’est de ne rien lâcher, tout est possible et l’ATS sera votre meilleure année scolaire.

Allan – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre ENSC

Allan19

Après un DUT Informatique, j'ai décidé de m'orienter vers une prépa ATS pour maximiser mes chances d'intégrer une école d'ingénieur. N'ayant qu'une vague idée de l'école dans laquelle poursuivre mes études, c'était aussi l'occasion de m'accorder une année supplémentaire avant d'entamer mon cursus d'ingénieur, tout en acquérant de nouvelles connaissances afin de mieux réussir la première année jugée parfois difficile par les étudiants issus de DUT. La prépa ATS permet d'élargir nos choix grâce au concours qu'elle propose, mais aussi valorise les admissions sur titre. Cette dernière s'avère en effet être une plus-value à ne pas négliger sur notre cursus scolaire voire même dans la vie professionnelle. Grâce à l’ATS j'ai pu d’ailleurs prétendre à plusieurs écoles dont Polytech, l'UTBM, et l'ENSC. En ce qui concerne le déroulement de l'année, le rythme est soutenu sans pour autant être insurmontable, ce qui peut néanmoins paraître déroutant aux premiers abords du fait du faible investissement jusqu'alors nécessaire à la réussite des études précédentes. Mais l’encadrement, le soutien et les cours de qualité dispensés par l’équipe pédagogique font vite oublier ce désagrément ! L'ambiance de classe quant à elle est excellente, chacun étant originaire de domaines différents et n’ayant pas les mêmes ambitions l’esprit de compétition qui règne généralement dans les CPGE post-bac n’est pas de mise. Être attentif en cours et rester motivé sont les clés de la réussite de cette année pas si longue que ça ! Choisir la prépa ATS c'est donc se donner davantage de chance d'intégrer une école d'ingénieur, parfaire ses connaissances et vivre une expérience inoubliable !

Charles – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre ISTP - Mines Saint-Étienne (alternance)

charles19

J’ai suivi un parcours scolaire très professionnalisant en commençant par un bac professionnel "Système Électronique et Numérique" puis un BTS "Fluides Energies et Domotique" en alternance à Lyon. Je n’osais même pas rêver prétendre à une école d’ingénieurs. Ayant obtenu des résultats corrects en BTS, j’ai candidaté à la classe préparatoire ATS de Reims. Je m’attendais à un gros changement en terme de rythme et de manière d’enseigner, c’est effectivement le cas ! Il faut se réconcilier avec le travail scolaire, rattraper le niveau de bac S et se donner au maximum dès le début de l’année. Les enseignants proposent des cours d’excellente qualité. Ils sont très présents pour le soutien scolaire et attentifs à l’orientation des élèves. La classe ATS permet non seulement de changer de domaine mais aussi d’être pris plus au sérieux par les écoles d'ingénieurs et les entreprises.

Julien – ATS 2018/2019 – Lycée Arago

Intègre HEI - Lille

julien19

Qui ne tente rien n'a rien ! J'ai commencé mes études par un bac STI2D Énergie Environnement puis j'ai choisi de poursuivre avec un BTS Électrotechnique. Après avoir réussi ces deux années, je me suis rendu compte que ce n'était pas mon domaine de prédilection, c'est pourquoi j'ai décidé de me réorienter dans l'architecture. Mais à ce stade c'était mission impossible. C'est alors que j'ai entendu parler de la prépa ATS qui permet d'accéder à toutes les écoles d'ingénieurs de différentes spécialités. La prépa ATS est une grosse remise à niveau dans les matières scientifiques. Avec des professeurs passionnés, organisés et à votre écoute, vous ne serez pas deçu de l'enseignement ! Le terme prépa ne doit pas vous décourager, au contraire ! Nous ne travaillons pas 5h tous les soirs, nous ne sommes pas coupés du monde, enfin si un peu, mais ça sera les 10 mois les plus rapides de votre vie ! N'oubliez pas de sortir, de décompresser, pour rester en bonne santé physique et morale ! La clé de la réussite est le travail régulier et la motivation, garder en tête qu'à la fin de cette année, vous intégrerez une école d'ingénieur ! Cette année a été très rythmée et intense mais loin d'être insurmontable. Je remercie mes professeurs pour cette belle année et leur participation à la concrétisation de mon projet d'études. C'est avec plaisir et grande fierté que j'intègre l'école d'ingénieur HEI Lille dans la spécialité "Bâtiment et Aménagement Architecture".