Logo du Lycée

Témoignages

Hamza – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre Centrale Nantes

Hamza20

Après deux ans en DUT GMP je voulais faire une école d'ingénieurs mais au cours de mon stage j'ai vite compris que j'avais besoin de solidifier mes compétences scientifiques. C'est dans cette optique que j'ai choisi la prépa ATS. Même si les témoignages des années antérieures étaient rassurants une certaine peur de l’acronyme CPGE persistait. Comme la plupart des admis je m'attendais à une charge de travail extrême et une vie monotone ; mais heureusement c'est loin d’être le cas. Certes, il s'agit d'un rythme soutenu mais le cadre qu'offre l'ATS du lycée Arago permettait de garder une bonne hygiène de vie (sport, loisirs et quelques soirées avec modération). Il suffit d’être attentif (même super-attentif) en cours et TD, car c'est là que ça se joue. Et surtout ne pas céder au fameux: "ça je refais chez moi"! Mieux vaut profiter de l’expérience du professeur quand c'est possible. Je me suis toujours considéré comme chanceux d'avoir intégré l'ATS d'Arago. D'une part parce que le contenu de la formation est tout à fait séduisant pour tout futur ingénieur intéressé par l'industrie, l'innovation ou même la recherche. D'autre part, le corps enseignant, en plus d’être investi et toujours à l'écoute, produit des supports exhaustifs (et des cours de soutien) qui nous permettaient un apprentissage aisé. Pour finir, on venait de formations différentes pour aller dans des écoles différentes, et une année passe relativement vite, mais c'était suffisant pour faire partie d'une famille où soutien, amitié et la volonté de s'améliorer nous rassemblait.

Lucas – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre ESB Nantes

Lucas20

La prépa ATS n'a rien à envier aux autres CPGE !! Je ne me sentais pas prêt à intégrer une école d'ingénieur à la suite de mon DUT génie civil et construction durable, j'ai donc choisi cette année de prépa pour intégrer ensuite une école d'ingénieur correspondant à mon BAC+2.
Je la redoutais, cette année... comme tout le monde dans ma classe à la rentrée ! Le volume horaire, les colles, la difficulté des cours. Au final, on prend rapidement le pas, les enseignants sont extrêmement bienveillants, à l'écoute, disponibles et se donnent tous les jours de l'année à fond pour nous donner toutes les chances de réussir !
L'esprit d'équipe ! C'est ce qui nous a fait tenir ! Plusieurs ont voulu abandonner et on a toujours pu compter les uns sur les autres pour se remonter le moral. Entre les joies d'une bonne note en colles et la déception d'un DS raté, les fous rires avec les profs et toutes les fois où on s'est fait remonter les bretelles, c'était une année haute en couleur. Ah ça oui ! La prépa, c'est du sport ! Mais je ne regrette absolument pas cette année, c'est un parfait complément à un DUT ou un BTS.
Avec les connaissances techniques acquises à l'IUT, le solide bagage scientifique et la rigueur que la prépa nous inculque, on a toutes les clés pour réussir en école d'ingénieur !

Audren – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre ENIM

Audren20

Si l’on souhaite intégrer une école d’ingénieur, la prépa ATS est un excellent tremplin et ce, que l’on vienne d’un DUT ou d’un BTS toutes spécialités confondues. Pour ma part, je souhaitais intégrer une école dès le lycée mais je n'ai pas été admis après mon bac ou mon DUT. J’ai donc intégré la prépa ATS du lycée Arago après mon DUT GMP. Finalement, à l’issue de cette année, je me suis retrouvé à faire un choix parmi plusieurs propositions. En effet, un étudiant sortant d’ATS aura d’une part, un bon bagage technique du fait de sa formation d’origine, ainsi que des connaissances renforcées en sciences grâce à la prépa. Et ça, les écoles apprécient beaucoup ! De plus, vous vous distinguerez durant vos entretiens en entreprises si vous recherchez une alternance. Alors certes, il faut s’attendre à devoir remonter ses manches mais il y a un réel esprit d’équipe et vous trouverez forcément une personne bienveillante qui sera là pour vous soutenir tout au long de l’année. Par ailleurs, le corps enseignant du lycée Arago a toujours su se montrer disponible pour nous aider et répondre à nos questions. Les professeurs s’adaptent aux besoins des étudiants et donnent beaucoup de leur temps pour nous proposer des enseignements de qualité. Ce que nous avons pu constater notamment durant le confinement. Pour finir, soyez rassuré, la prépa ne vous empêchera pas de profiter de la vie rémoise !

Matthieu – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre Arts et Métiers Sciences et Technologies (Châlons-en-Champagne)

Matthieu20

Pendant la dernière année de mon DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industriel), j’estimais ne pas avoir suffisamment de connaissances scientifiques pour suivre un cours « type » école d’ingénieurs. Néanmoins, étant très motivé pour rejoindre une école d’ingénieurs par la voie de l'apprentissage, j’avais déposé des candidatures dans plusieurs écoles. Plusieurs réponses favorables pour un entretien approfondi m’ont été renvoyées. Seulement voilà, après un forum organisé par mon IUT, j’ai découvert la prépa ATS. Celle-ci s’est avérée une solution à mes yeux. En effet, la CPGE ATS propose de revoir de A à Z tous les « outils » scientifiques dont on aura besoin en école d’ingénieurs. Finalement, malgré une année assez compliquée et un rythme de travail soutenu, j’ai pu, grâce à l’ATS, intégrer l’ENSAM en spécialité mécanique de Châlons-en-Champagne par la voie de l’apprentissage ce qui est en adéquation avec ce que je désirais lorsque j'étais en DUT ! Pour finir, je tiens à encourager tous ceux qui ont un doute : pour pouvoir intégrer une école d’ingénieurs, la CPGE ATS est une très bonne solution. L’équipe qui vous encadre est au top, toujours à l’écoute et donne énormément de bons conseils.

Hugo – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre INSA de Rouen

Hugo20

J’ai fait un DUT génie électrique et informatique industrielle mais j’avais envie de changer complètement de domaine, c’est pour cela que je suis entré en prépa ATS. C’est une année difficile mais la qualité des enseignements est propice à la réussite. Les colles m'inquiétaient au début car je ne savais pas du tout à quoi m’attendre mais au final ce sont juste des exercices à réaliser au tableau et si l’on est bloqué les professeurs sont là pour nous aiguiller. Je suis très content d’avoir fait cette prépa, c’est un réel atout pour la suite et ça me permet d’intégrer l’INSA de Rouen en génie civil, chose qui m’était impossible de faire en sortie de DUT.

Romain – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre HEI

Romain20

Après un bac STI2D, j’ai décidé de faire un BTS Fluides Energies Domotique à Reims. Pendant ce BTS j’ai eu de bons résultats, mes enseignants de BTS m’ont alors parlé de la prépa ATS qui était d’ailleurs dans le même lycée, afin de continuer mes études pour pouvoir intégrer une école d’ingénieurs. J’ai donc décidé de faire la prépa ATS à Reims en étant réconforté par une présentation de cette prépa ATS dans ma classe de BTS. Cette prépa m’a permis d’acquérir un rythme de travail (au début il faut s’accrocher car c’est un rythme qui est très différent de ce qu’on peut connaitre en BTS ou DUT). J'ai aussi amélioré mon niveau scientifique. Les profs nous encadrent très bien et nous étions soutenus tout au long de l’année. Même pendant le confinement, les cours étaient toujours d’une très bonne qualité. Après les concours, j’ai intégré HEI à Lille qui est une école généraliste. Je recommande fortement cette prépa ATS à tous les étudiants de BTS et DUT car elle permet de se réorienter et/ou de se remettre à niveau dans les matières scientifiques.

Guillaume – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre EEIGM

Hugo20

Après avoir obtenu mon DUT SGM, je ne savais pas quelle école d'ingénieur choisir. Le choix est tellement vaste et cela demande un peu de recul. Face à cette indécision, j’ai préféré me donner une année de plus pour réfléchir et affiner mes choix tout en apprenant de nouvelles choses et conforter certains acquis. L’ATS me semblait donc le choix le plus judicieux pour cela. Cette année de prépa ATS est éprouvante, on ne va pas se mentir. Mais c’est une étape qui en vaut vraiment le coup ! D’emblée, le rythme très soutenu peut être impressionnant. Il faut s’adapter assez rapidement, ne pas se laisser surprendre et s’y mettre. Ne faites pas l’erreur de négliger les matières ou les thèmes qui ne vous intéressent moins car le retard se fera sentir tôt ou tard. N’abandonnez pas, ce n’est qu’une année ! Les ressources disponibles en ligne dans le cloud et mises en place par les enseignants sont vraiment complètes et d’une grande aide (cela avait d’ailleurs motivé mon choix pour l’ATS de Reims). Le corps enseignant est vraiment disponible et déterminé à vous faire réussir, il n’y a pas de doute là-dessus ! Les khôlles tout au long de l’année vous forceront à garder un sérieux dans les révisions. Les DS, des moments de révélations… La qualité des cours, même en période de confinement a été excellente. Je ne peux que vous conseiller l’ATS de Reims. Enfin, travaillez en groupe, voyez du monde (la résidence Paul Fort est bien pour cela), amusez-vous aussi et faites des activités en dehors. Il faut s’en donner le temps c’est important. Bonne chance pour ce marathon, la ligne d’arrivée n’est pas si loin !

Romain – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre Licence MEER à l'UTT de Troyes

Romain_B_20

Après avoir obtenu mon bac STI2D, j'ai continué en BTS FED au lycée François Arago. Suite à mes résultats corrects, mes profs de BTS m'ont conseillé de poursuivre en prépa ATS. Une fois la rentrée passée, nous avons tout de suite été plongés dans le bain comme on dit ! Un nouveau rythme, de nouveaux profs, une nouvelle vie. Grâce à la prépa ATS, j'ai pu accroître mes connaissances dans tous les domaines, comme par exemple les mathématiques avec les fameux espaces vectoriels, la physique avec les lois de Lenz-Faraday, Laplace, Maxwell, ou encore les sciences de l'ingénieur avec la méca et l'élec ! Actuellement, je suis en Licence MEER (maîtrise de l'énergie et des énergies renouvelables) à l'UTT de Troyes, mais cela n'a pas été une partie de plaisir pour en arriver là ! La cohésion d'équipe m'a beaucoup aidé, nous étions un bon groupe très soudé. Mais ce que j'ai trouvé le plus incroyable, c'est le soutien, la gentillesse et l'envie d'apprendre des professeurs. Ils ne lisaient pas seulement leur cours, ils nous le racontaient et nous voulions toujours connaître la suite au prochaine épisode : un peu comme quand vous lancez une bonne série ! Je pense que le mot qui résume parfaitement une année de prépa ATS, c'est...PERSÉVÉRANCE. Et si par malchance vous venez de rater un DS, n'oubliez jamais que vous avez peut-être perdu une bataille, mais vous n'avez pas perdu la guerre !

Sébastien – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Sebastien20

Ayant obtenu mon BTS étude et économie de la construction plutôt facilement, je recherchais de la difficulté et la CPGE ATS a été un réel défi pour moi. Le rythme est beaucoup plus soutenu qu’un BTS ou qu'un DUT ce qui m’a permis de me donner à fond dans le travail. J’ai été surpris par l’attention que les professeurs nous apporte tout au long de l’année. Ceci nous pousse à nous accrocher et à continuer l’année d’ATS, le tout malgré des phases dures pour le moral... Le suivi des professeurs a été permanent toute l’année, même durant le confinement ou les cours ont été maintenus, avec un corps enseignant présent et attentif à notre confort durant cette période difficile. Pour ma part, c’était de loin la plus belle année de ma scolarité, une année qui passe très vite et dans laquelle on fait de très belles rencontres.

Valentin – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre ENSSAT

Valentin20

Pendant mon DUT GEII (Génie électrique et informatique industrielle), j’avais déjà pour objectif de continuer en école d’ingénieurs. En parlant avec certains de mes professeurs ainsi qu'avec des enseignants dans diverses écoles d’ingénieurs, il semblait nécessaire de participer à une mise à niveau pour accéder aux écoles d’ingénieurs que je souhaitais. On m’a donc conseillé de rejoindre la prépa ATS qui est spécialisée pour les étudiants comme nous. De plus lors d’une présentation de la prépa ATS de Reims, je me suis tout de suite senti charmé et j’ai su que je devais m’y inscrire. L’année fût rapide avec un rythme de travail assez conséquent mais cela ressemble une année en école d’ingénieurs. Le soutien offert par les professeurs tout au long de l’année nous permet de ne pas décrocher et de continuer à viser notre objectif. Grâce à cette année, j’ai intégré à la fin du concours l’ENSSAT situé à Lannion en spécialité Systèmes Numériques.

Antoine – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre ESTIA

Antoine20

Si je me permets de témoigner de mon année en ATS à Reims c’est pour vous permettre de croire en vous et de vous motiver. Oui, les mots classe préparatoire peuvent faire peur à première vue, mais je vous assure que cela n’a rien à voir avec ce que l’on peut imaginer. Alors oui, les semaines sont chargées et vous allez faire beaucoup de maths et de physique mais vous aurez des professeurs investis dans leur travail et qui feront tout pour vous tirer vers le haut. Je sortais personnellement d’un DUT Génie Mécanique avec un niveau moyen qui ne me permettait pas d’intégrer directement une école d’ingénieurs. J’étais un peu perdu dans mes études et je ne savais pas trop comment continuer. C’est là que l’équipe des professeurs de Reims m’a fait confiance et m’a permis d’intégrer l’ATS même tardivement. Je les remercie pour ça aujourd’hui. Car aujourd’hui j’ai intégré l’ESTIA à Bidart et je suis fier d’y être. Alors foncez et croyez-y. Je ne dis pas que l’année va être simple mais je vous assure qu’avec un peu d’investissement personnel et une bonne écoute en cours vous y arriverez. En plus il y a vraiment un esprit d’équipe entre les élèves, chacun avance à son rythme, l’entraide est présente et il n’y aucun jugement. Puis ça ne dure qu’un an, un an pour vous permettre d’atteindre une école. Cela vaut le détour vous ne pensez pas ? Il va y avoir des hauts et des bas bien sûr mais ne vous découragez pas, une mauvaise note à un DS n’est pas dramatique et vous permettra de vous améliorer. En tout cas, je ne regrette à aucun moment d’avoir fait ce choix. Et dites vous que si j’y suis arrivé c’est que vous y arriverez aussi, c’est certain !

Alan – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre INSA Strasbourg

Alan20

Après l’obtention de mon bac STI2D, j’ai décidé de poursuivre mes études en BTS FED au lycée Arago. Mes résultats étant plutôt bons, mes professeurs m’ont parlé de la prépa ATS. Nous avons assisté à une présentation de la prépa dans ma classe de BTS et comme celle-ci me semblait intéressante, j’ai décidé de suivre ce cursus. Les premières semaines en ATS étaient un peu compliquées mais je me suis vite habitué au rythme de travail nettement plus soutenu qu’en BTS. L’année c’est plutôt bien passée, l’entente de la classe était très bonne, nous étions comme une famille, les professeurs sont à notre écoute nous ont soutenus tout au long de l’année et nous ont très bien encadrés. Cette année peut faire peur à première vue mais il faut s’accrocher et ne pas se décourager au premier obstacle que l’on rencontre. Mon conseil serait de bien gérer son temps de travail afin pouvoir continuer une activité sportive le week-end par exemple qui permet de se libérer de la pression que l’on peut ressentir en ATS. Grâce à cette année, j’ai été accepté sur dossier à l’INSA Strasbourg en spécialité Génie Climatique et Fluidique en alternance, une école qui ne m’aurait pas été accessible sans la prépa. Je recommande cette formation à tous les étudiants de BTS ou DUT désirant intégrer une école d’ingénieurs, les connaissances dans les matières scientifiques que nous obtenons lors de cette année sont un très solide avantage. Combinées aux connaissances techniques acquises en BTS ou en DUT, la prépa ATS vous assure une arrivée sereine en école d’ingénieur.

Marwan – ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre ECAM-EPMI

Marwan20

J'ai toujours voulu être ingénieur. Je viens d'un bac STI2D et, après une année de DUT GEII, j'ai voulu faire un BTS CRSA, que j'ai obtenu sans réelles difficultés. Cependant, plusieurs écoles d'ingénieurs m'ont tout de même reproché un niveau scientifique trop faible. La prépa ATS était donc LA solution. En arrivant, je savais que le rythme n'allait pas être le même qu'en BTS, et j'ai quand même été surpris ! Si je peux vous donner un conseil : persévérez ! Ne baissez jamais les bras (même, et surtout après un mauvais DS) et mettez de coté votre paresse naturelle, car il y a du travail et il ne va pas se faire tout seul ! Tout est mis en place pour réussir : Les colles et les DS poussent à travailler régulièrement, l'encadrement est au top et l'ambiance générale est vraiment sympa ! Sincèrement, vous ne verrez pas l'année passer ! Je ne regrette absolument pas d'avoir fait cette année de prépa, et je la conseille à tous les BAC+2 qui veulent poursuivre leurs études.

Gabriel– ATS 2019/2020 – Lycée Arago

Intègre HEPIA Genève

Gabriel20

Initialement, en sortie de mon DUT Mesures Physiques, je souhaitais aller en école d’ingénieur. Malheureusement, ou heureusement, mes notes n’étaient pas suffisantes. Je n’avais qu’une seule école d’ingénieur en vue, une seule qui me donnait envie. J’ai alors choisi de faire une année d’ATS pour retenter l’année suivante, ou obtenir une meilleure école sur concours ou sur dossier (puisque celui-ci serait nettement plus intéressant pour les recruteurs). Je n’ai à aucun moment de l’année regretté mon choix, que ce soit le premier jour pendant notre première heure de maths, ou au milieu de l’année pendant nos DS et nos colles, ou en fin d’année avant le concours. Qui dit concours, dit également compétition, mais rassurez-vous, sur la quarantaine d'étudiants il n’y a pas deux personnes qui veulent obtenir la même école : une entraide entre étudiants est alors générée automatiquement, ce qui donne également lieu à des compétitions saines qui n’apportent que du positif. Je pense pouvoir parler au nom de l’ensemble des étudiants de la promotion 2020, en disant que nous avons eu de la chance d’avoir des professeurs à l’écoute, compétents, et surtout passionnés par leur métier. Leur but n’est pas que nous connaissions les 800 pages du cours de maths par cœur, ou les 22 chapitres de physique sur le bout des doigts, mais que nous les comprenions. Si je devais faire un résumé en une phrase de cette année, je dirais que : « Je n’ai rien appris pendant 1 an, je n’ai rien retenu, mais j’ai compris ! ». Aujourd’hui j’ai eu la chance et l’opportunité d’aller étudier à Genève, à l’HEPIA. Le système d’études est en effet différent, mais grâce à mon DUT et surtout cette année d’ATS, j’ai pu trouvé une équivalence sans problème dans un domaine qui me plait, la Microtechnique et directement en deuxième année. Tout ça pour dire que, si vous n’avez pas réussi à obtenir votre école en sortie de DUT ou BTS, que vous choisissez cette année d’ATS « par dépit », que vous vous dites qu’une année de prépa n’équivaut à aucun diplôme, vous verrez qu’un an de travail en prépa vous permettra d'augmenter fortement vos capacités à comprendre, évaluer, critiquer un système électrique/physique/mécanique !